The Sharing Bros – un tour de l’économie collaborative

The Sharing Bros « ON THE ROAD AGAIN »   Le projet : Découvrir les 1001 visages de l’économie collaborative + 1 web-série de 12 épisodes + 1 documentaire. C’est quoi exactement l’Économie collaborative ? Objectif du voyage : Traverser le continent américain en utilisant uniquement l’économie collaborative et en se recentrant sur l’humain. La grande question : l’économie collaborative génère-t-elle du lien social […]

TheSharingBros Crossworld

The Sharing Bros

« ON THE ROAD AGAIN »

 

SB

Le projet : Découvrir les 1001 visages de l’économie collaborative + 1 web-série de 12 épisodes + 1 documentaire.

C’est quoi exactement l’Économie collaborative ?

economiecollaborative

Objectif du voyage : Traverser le continent américain en utilisant uniquement l’économie collaborative et en se recentrant sur l’humain. La grande question : l’économie collaborative génère-t-elle du lien social ?

Philosophie du voyage : Pas de temps pour faire du tourisme.

Quand ? Juillet 2014 – Février 2015.

A quel moment de vos vies professionnelles ? Une fois diplômés de nos études de commerce.

Les raisons du départ : Réaliser un voyage porteur de sens. Après avoir vécu des expériences assez fortes via le couchsurfing et airbnb, on s’est rendus compte de l’existence d’un mouvement plus vaste : l’économie collaborative.

Qui sont ces hommes et ces femmes qui font vivre l’économie collaborative, quelles sont leurs histoires et leurs motivations ? Sont-ils des hippies ? Des bobos ? Des grippe-sous ? Qu’est-ce qui les pousse à partager ? Ils ont tous des motivations différentes. Et clairement ce ne sont plus des marginaux, aujourd’hui utiliser un service de l’économie collaborative est devenu très courant, quelque soit l’âge ou l’origine. On se rend compte quand même que l’économie collaborative répond à une problématique hyper pragmatique : économiser de l’argent. Mais dans toutes les rencontres faites, et encore plus chez les entrepreneurs, s’il y a un point qui revient très régulièrement, c’est qu’ils veulent replacer l’humain au centre des échanges, et c’est ce qu’on adore et qui nous fait vibrer.

Sharing Bros

En combien de temps avez-vous pris la décision de partir ? 5 mois.

Votre budget : 30 euros/jour soit 18 900 au total (notre poche + 7000 euros via le Crowdfunding). Comme on travaillait on ne voulait pas se contenter de nouilles chinoises pour le repas.

Avez-vous peur de l’inconnu ? Pas vraiment, on dit souvent oui. Un soir, toutes les règles étaient réunies pour qu’on dise non : on était dans une zone narco, il faisait nuit et des gens excessivement gentils (on nous avait dit de nous méfier de ce comportement en Colombie du Nord) nous offraient plein de choses à boire et à manger (on nous avait aussi dit de ne pas accepter ce qui était gratuit) puis nous proposent de monter dans leur voiture. Résultat ? On est montés et tout s’est très bien passé.

Sharing Bros

Cas pratique : Vous prenez l’avion et vous rencontrez une personne avec qui vous parlez pendant deux heures. Très sympathique, bon feeling. Une fois l’avion au sol, cette personne vous invite chez elle, que faites-vous ? Quels sont les critères qui entrent en jeu ? On y va ! On ne pense pas qu’il y ait de critère en particulier, si on a eu l’occasion de parler pendant 2h et qu’on a un bon feeling, on fait confiance à notre intuition. Après évidemment, on te dit ça pour nous mais on dirait peut-être à notre soeur de faire un peu attention si elle voyage seule. 😉

Rodolphe aime la musique, l’entrepreneuriat et la boxe mais Rodolphe « devient ouf » quand son ordi bug et devant des betteraves.

Mathieu aime le rugby, les BDs, Magellan de Zweig et voyager mais Mathieu n’aime pas le bruit des tartines grillées qui craquent le matin.

Ivan aime les jouets dans les Happy Meals, le cinéma italien et les musées quand il ne fait pas très beau mais Ivan n’aime pas quand il ne reste plus que des yaourts à la cerise dans le frigo.

Les pays traversés ? De Vancouver jusqu’à Rio.

À quelle fréquence laviez-vous vos affaires ? On attendait d’avoir une machine dans les airbnb.

Poids du sac à dos ? 15-16 kilos.

Des problèmes de santé pendant le voyage ? Mathieu, une fois à Rio, quand ses parents sont venus pour Noël … Il a gerbé toute la journée.

Une mauvaise rencontre ? On s’est fait voler notre matériel à San José, au Costa Rica, en voulant aider « les voleurs » à trouver leur chemin. 2000 euros d’un coup + un k-way aux couleurs des Sharing Bros + une casquette ramenée du Mexique (valeur sentimentale).

Des problèmes au sein de l’équipe ? Non. On a mis en place « la bougie de la parole » : toutes les 3 semaines, à tour de rôle, chacun se passe la bougie le temps de raconter ce qu’il a sur le cœur. Une démarche constructive qui demande de bien peser ses mots. Le moment permet de dire ce qui ne va pas, des comportements qui l’ont dérangé, des remarques blessantes etc. mais aussi faire des compliments. « On apprend à féliciter et à mettre de l’eau dans son vin ».

Le plaisir confortable qui vous a le plus manqué ? Notre intimité.

Des découragements pendant le voyage ? Non.

Rodolphe / Sharing Bros

Un conseil : S’assurer d’avoir le même référentiel avec ses co-voyageurs en terme de d’argent et du profil risque pour éviter les mauvaises surprises.

Une galère en stop ? Un camion nous prend en stop dans la soirée. À une heure du matin, à 60 bornes de Mexico, les flics nous arrête et annoncent après une demi-heure d’attente que la plaque d’immatriculation du camion est fausse. C’était soit on restait dans la voiture et on risquait d’aller en prison parce qu’on aurait été considérés comme de la marchandise (surtout qu’on était illégaux parce qu’on avait pas notre tampon d’entrée sur le territoire) soit on partait direct (alors qu’on nous avait dit qu’il y avait des violeurs dans le coin..). Résultat, on a « dormi » par terre pendant 5 heures.

Yvan / Sharing Bros

Conseils : mettre les affaires auxquels tu tiens dans le sac de couchage par précaution.

Votre objet indispensable de voyageur : Le sourire.

Sharing Bros

Conseils : Si tu fais du stop, on te conseille un drapeau français (ou de ton pays), ça permet de briser la glace ! Nous ça nous aurait bien aidé parfois.

Votre cadeau souvenir : On voulait acheter des drapeaux dans chaque pays pour les coudre sur nos sacs mais on en a acheté que deux. Manque de rigueur pour ce genre de choses surement.

 

Un livre : Les dieux voyagent toujours incognito Warren Life coach story

Une règle de votre voyage : zéro hôtel, zéro avion, zéro bus et zéro stop la nuit.

Un souvenir : En Amérique centrale, on a découpé une mangue à la machette et joué avec des fusils à pompe appartenant à des gardes du corps.

Une anecdote : Au Panama, Rodolphe a vu une voiture écraser sa guitare.

Une interview : Nicolas Brusson au Mexique, le co fondateur de blablacar rencontré par hasard.

Un évènement : Le carnaval de Rio.

Un couchsurfing : Chez le fondateur du couchsurfing lui-même, Casey Fenton !

Couchsurfing_logo

Une surprise : Après le vol de notre matériel au Costa Rica, on a fait une campagne de Crowdfunding sur gofundme et en 24 heures on a réussi à lever 1300 euros !

Une chanson :

[kad_vimeo url= »https://vimeo.com/120940927″ ]

[/pane]

[pane title= »Dessert »]

Des lieux improbables où vous avez dormi ? Container, église, aire d’autoroute et aire de bus, un refuge social, dans les rues de San Francisco, chez les pompiers et chez des mecs improbables dans des petits villages reculés.

Qu’est-ce qui vous a le plus surpris ? La sensibilité des gens à la vulnérabilité. Une fois on cherchait désespérément un endroit pour dormir, on entre dans une cafétéria et on demande à la femme qui tenait l’endroit … Très rapidement on se retrouve chez elle, à dormir dans son lit après un bon diner. Elle a rajouté de ne pas trop faire de bruit pour ne pas que les voisins croient qu’elle trompe son mari et éviter qu’il la frappe …

Quel est l’animal qui vous a le plus marqué ? Un chien qui a mordu la jambe de Mathieu alors qu’il n’était pas vacciné contre la rage.

Quelques une de vos découvertes ?

  • Nos.vc : Plateforme de crowdlearning au Brésil où tu peux apprendre ou enseigner ce que tu veux à une ou plusieurs personnes!  Les sujets varient de l’écriture de discours à des formations de pizzaiolo.
  • Laboriosa89 à São Paulo: Expérience sociale mettant une maison à la disposition de tous pour le bien de la collaboration. N’importe qui peut se procurer un double de la clé. Tu paies ce que tu veux, si tu le désires. Aucune structure hiérarchique. Tout le monde est co-responsable.
  • HomeStay : Plateforme de location de logement chez l’habitant avec l’habitant.

SHARE

Bon plan de voyage : Kangoo, une plateforme de livraison de particuliers à particuliers où tu passes par le réseau de vélos local => Tu fais de l’argent et en plus tu découvres la ville !

Les implications du voyage : Vivre à trois pendant 7 mois est très formateur. Grâce à nos rencontres, Ivan a trouvé un boulot chez Blablacar et Mathieu qui était dans la finance immobilière a complètement changé de cap  et cherche dans des start-up innovantes.

L’économie collaborative génère-t-elle du lien social ? Clairement, oui. Par exemple, au Brésil, à 30 ans il y a un problème d’isolement et les plateformes collaboratives sont un bon moyen de recréer du lien social.

Share with the shari

Tu préfères avoir une jambe en mousse ou des dents en bois ?  Une jambe en mousse parce que tu peux la couper et mettre une prothèse. Mais admettons que les dents en bois repoussent, tu peux tailler tes dents en fonction des aliments que tu manges. Et puis ça plait aux femmes, non ?

 

 

Nombre de km parcourus : 21 000

Jours max. dans un bateau : 3

Jours max. sans douche : 10

Nombre de vidéos réalisées : 11

Nombre de voitures prises en stop : 89

Nombre d’heures maximum à attendre désespérément une voiture : 6

Nombre de chaussures : 2

Nombre d’interviews : + 70

Nombre d’interviews de business collaboratif : 43

Toute leur aventure sur leur site internet : http://thesharingbros.com/fr/

E-mail : team@thesharingbros.com

Leur page Facebook : http://on.fb.me/1hkzRss

 

Laisser un commentaire