Céline – Un an autour du monde pour transmettre, partager et rêver.

Cece, 23 ans «THE BIGGEST ADVENTURE YOU CAN EVER TAKE IS TO LIVE THE LIFE OF YOUR DREAMS» Les raisons de ton départ ? Est-ce qu’il faut vraiment une raison pour partir ? Plus sérieusement je suis partie pour transmettre des connaissances, des émotions et des valeurs lors d’un voyage de 9 mois autour du globe. […]

Céline

Cece, 23 ans

«THE BIGGEST ADVENTURE YOU CAN EVER TAKE IS TO LIVE THE LIFE OF YOUR DREAMS»

Les raisons de ton départ ? Est-ce qu’il faut vraiment une raison pour partir ? Plus sérieusement je suis partie pour transmettre des connaissances, des émotions et des valeurs lors d’un voyage de 9 mois autour du globe. J’aimerais avant tout inspirer les gens à suivre leurs rêves. Le mien était de parcourir le monde.

Quand ? Octobre 2014 à Juillet 2015

Ton parcours ? Paris – Londres – Rio, Santiago-Nouvelle Zelande-Australie-Inde-Sri Lanka-Chine puis finalement Indonesie-Dubai-Paris (le tout pour  2217€ exactement via ZipWorld)

A quel niveau de risque te places-tu (1: Complètement irresponsable, je n’ai peur de rien; 2: Très souvent irresponsable; 3: Je suis une aventurière responsable 4: Je me méfie énormément; 5: J’ai peur de tout) ? 3; Je n’ai peur de rien, mais ne me sens pas du tout irresponsable pour autant. Je fais toujours confiance à mon intuition, meilleure amie du voyageur.

Tu aimes : Les gens ! J’ai une profonde foi en l’humanité, et ce qu’il y a de plus fort en voyage pour moi ce sont les rencontres. On a beau être dans le plus bel endroit du globe, si on a personne pour le partager ce n’est rien de plus qu’une carte postale.

Tu n’aimes pas : Avoir 15 kilos à trimballer sur soi. J’attends avec impatience la révolution technologique qui me supprimera ce poids!

Quand tu es parti c’était à quel moment de ta vie professionnelle ? Entre mes 2 années de Master d’école de commerce. Au lieu de faire un stage en entreprise, j’ai décidé de réaliser un projet personnel autour du monde.

Avais-tu le budget pour partir ? Absolument pas. Il me reste 900€ pour 4 mois de voyage, mais pas de stress! Je suis partie au départ avec 6000€ pour 10 mois de voyage. Je savais pertinemment que ce n’était pas assez, mais être en galère financièrement force à être débrouillard. Pour moi il était évidemment hors de question de ne pas partir en tout cas.

En combien de temps tu t’es décidée à partir ? Pendant 2 ans l’idée de faire un tour du monde a germé en moi. Puis je me suis véritablement décidée 8 mois avant.

Décris-moi le contenu de ton sac à dos ? Tout le contenu prendrait 4 pages… avec une bonne partie pour mes soins du visage! Par contre j’étais partie avec mon sèche cheveu que j’ai renvoyé en France!

Ta plus grosse arnaque : Aucun souvenir. Je suis déjà limite d’un point de vue budget alors j’essaie de ne pas me faire avoir en regardant les prix 15 fois. Je dirais même que j’ai toujours trouvé des bons plans!

Quel est le petit plaisir confortable qui te manque le plus ? Prendre soin de moi ! Il faut le dire, on ressemble pas à grand chose en voyage quand même. Et autant j’adore partir à l’aventure, autant j’adore passer des heures à me préparer.

La pire nuit ressemblait à quoi ? La pire nuit était avec mes plus belles rencontres: 3 filles absolument géniales de Nice que j’ai rencontré en Australie. On était sales, on sentait le feu, et aucun moyen de prendre une douche … on a dormi à 4 dans la voiture sur le bord de la route.

Qu’est-ce qui t’a surpris ? Qu’on ait besoin de si peu pour vivre. On est malheureusement souvent dépendants des objets que l’on possède. En voyage on se détache de tout ce qui est superficiel.

Quel est l’animal qui t’a le plus marqué ? Les kangourous.

Combien de fois lavais-tu tes affaires ? Une fois par semaine.

Choc culturel pour une française en (pays où tu es actuellement) ? Je suis actuellement en Inde, donc le choc culturel on est en plein dedans! Sans hésitation, je dirais la condition de la femme.

Un mot : Rêver. 

Une galère : En Bolivie, la banque a avalé ma carte de crédit et c’était la panique pendant 3 jours. Toujours avoir deux cartes de crédit quand on part en voyage de longue durée!

Une rencontre : Mon copain que j’ai rencontré au Brésil et qui a voyagé 3 mois avec moi.

Un moment de vie : Impossible d’en choisir un… Pour dire à quel point voyager procure énormément de souvenirs.

Un objet : Comme je n’ai pas trouvé un moment de vie, j’ai deux objets à mettre en avant: mon passeport (j’ai constamment peur de le perdre et je suis devenue parano) et mon smartphone, impossible de vivre sans… A quoi ressemblaient les voyages sans google map? Réserver une auberge, faire des demandes de couchsurfing, trouver son chemin, tout est tellement simple!

Une fierté : Je n’ai oublié aucune affaire avant de partir, pour un premier voyage je suis assez fière !

Un souvenir inoubliable Le Macchu Pichu !!! Inconvénient: c’est cher, il faut s’y préparer psychologiquement! Le moyen le moins cher est de prendre juste l’entrée à100 dollars, mais je ne le recommande pas car on loupe, selon moi, toute la magie du moment. Il faut absolument faire le trek avant (soit l’inca trail à 400 dollars – pas de douche pendant 4jours, toilettes dans la nature – soit l’inca jungle, celui que j’ai fait, à 200 dollars et qui est plus confort).

Heures max. dans un bus ? 25

Dans un train ? 25

Dans un bateau ? 0

Jours max. sans douche : 2

Nombre d’affaires perdues : Quelques unes mais que des choses pas importantes.

Nombre de piqures : Par millier. A tel point que j’ai arrêté de mettre de l’anti moustique et il me faudrait un budget spécialement prévu à cet effet!

Nombre de kilos perdus : Nombre de kilos pris plutôt ! En Amérique du Sud j’ai pris 7 kilos en 4 mois… Dans les street food il y a très peu de plats végétariens… En réalité, j’ai mal mangé pour économiser de l’argent. Heureusement l’Inde me permet de retrouver une alimentation équilibrée pour 3 fois rien. Perdre du poids en voyage c’est un mythe (pour moi en tout cas).

Vous pouvez suivre les aventures de Céline sur : http://celinefch.wix.com/inmotion !

Laisser un commentaire